Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Stages de Kizomba et Bachata du Lundi 15 au Vendredi 19 Juillet 2019

19h00 – 20h30 : Kizomba Initiation
20h30 – 22h00 : Bachata Initiation
Professeurs : Grégory et Anaïs

Descriptif de la Kizomba :

La Kizomba nous vient d’Angola, elle est appelée aussi parfois le « Tango Africain » de par ses jeux de pieds et sa connexion avec le haut du corps. Issue du semba, l’une des danses traditionnelles angolaises, la Kizomba est d’abord une danse de couple festive avant tout, puis est devenue une danse sensuelle et langoureuse par la suite. Elle demande une connexion parfaite entre les danseurs ainsi qu’une écoute attentive de l’autre. Les corps sont en contact rapproché et l’homme guide la femme essentiellement à travers son buste pour effectuer des figures et des mouvements, parfois codifiés, parfois libres. Le buste des kizomberos reste plutôt fixe mais souple, les déplacements se basant sur la marche. La kizomba est une danse de connexion : les corps sont très proches, parfois tête contre tête, les kizomberos dansent fréquemment les yeux fermés pour ressentir au mieux le guidage parfois très subtil du partenaire. Goûter à la connexion de la kizomba, c’est ne faire plus qu’un avec son et sa partenaire et voyager ensemble le temps d’une danse.

Descriptif de la Bachata :

La Bachata est un mélange de bolero (surtout de bolero rythmique), de musiques africaines , de son, de merengue, de cha-cha-cha voire même de Tango. Elle est jouée par un duo ou un trio de guitares, accompagnées de percussions (bongo, maracas, güira) et une basse. On parle aussi de bolero campesino, bolero antillano ou cancion del amargue.

L’origine de la bachata

C’était une musique, à son origine, poétique et romantique. Les thèmes évoqués étaient la misère du peuple et l’amour. Méprisée par la bonne société, elle était très peu diffusée et restait l’apanage des classes sociales inférieures. Par la suite, elle évolue doucement et s’enrichit. Si le thème principal est toujours l’amour, la bachata se fait plus sensuelle voire érotique. Depuis son apparition, elle rythme la vie des Dominicains qui aiment chanter et danser.

L’expansion du tourisme en République Dominicaine depuis les années 80 a donné à la bachata une popularité internationale et est devenue un symbole du pays.
La bachata est certainement la danse caraibéenne la plus accessible en raison de sa « lisibilité rythmique » et de la simplicité de ses pas de base. Elle peut se complexifier voire « fusionner » avec d’autres styles de danses.

Son internationalisation l’a faite évoluer, elle peut se décliner à présent en « bachata sensual », « bachata moderne », « bachata dominicaine », « bachatango », »bachatafusion », ect… Quelle que soit sa forme, elle reste une danse véritablement amusante et sensuelle, pleine de bonne humeur et de chaleur…

Présentation des professeurs :

C’est parfois là où l’on s’y attend le moins, que l’on rencontre la Salsa !!! C’est dans un laboratoire ! Dans le cadre de son travail que Grégory a croisé le chemin d’une grande et belle danseuse européenne de salsa. Ce fut le coup de foudre… pour la SALSA. 🙂 Il se forme très vite et de manière intensive dans différentes écoles, avec les meilleurs professeurs régionaux et internationaux, lors de nombreux congrès ou avec ses amis londoniens.

Il intègre très rapidement différentes compagnies de danse dont Mambocha, Amistad DC et Alégria DC, présente des shows sur de nombreux festivals nationaux et internationaux. Il danse notamment à Metz, Cannes, Marseille, Montpellier, Bratislava, Lausanne, etc. Amoureux du la salsa New York style (ON2), il se forme auprès de la compagnie Alégria et à New York au sein de la célèbre école Yamulee DC.

Professeur de Mambo (salsa Portoricaine), il monte chaque année des chorégraphie Salsa avancés et se déplace avec sa « STUDENT TEAM » sur de nombreuses scènes régionales. Fort de ce succès, il ouvre à la rentrée 2015-16 un atelier chorégraphique.

Anaïs a commencé la danse à l’âge de 4 ans avec des cours d’éveil corporel. Puis elle a fait du contemporain-moderne pendant plus de 20 ans. Attirée par les danses en couple depuis longtemps, c’est en arrivant à la faculté de la Timone en 2012 qu’Anaïs commence à prendre des cours hebdomadaires en salsa cubaine et en rock débutant tout d’abord, pendant 2 ans, tout en continuant le contemporain. En 2014, elle s’est initiée à la salsa portoricaine, la bachata et le tango argentin toujours à la FAC. Grégory, son professeur, après 2 années de salsa porto, lui a proposé de l’assister sur des cours de salsa porto niveau débutant puis niveau confirmé à la FAC. En 2018, elle a enfin pu assouvir sa passion pleinement et reprendre des cours de manière intensive en intégrant l’école Mambocha. Elle a repris des cours en salsa cubaine, en bachata et en rock. Elle a aussi continué à se former dans les niveaux supérieurs en salsa porto et elle a découvert les danses de salon et la kizomba. Véritable passionnée, il ne se passe pas un jour sans esquisser quelques pas de danse, que cela soit en cours ou en soirée, qui sont chacun de véritables moments de partage et de bonheur.

Niveaux :

Tous niveaux : Aucun pré-requis
Initiation : Pour les personnes désirant découvrir une nouvelle danse. Venez apprendre en 7h30 de stage les bases de cette danse. Après 5 jours, vous serez capable de vous amuser en soirée.
Inter : Pour les personnes qui ont fait une saison de cours ou une rentrée accélérée et commencent à pratiquer. Ce niveau permet de réviser en se challengeant un peu.
Inter / Avancé : Pour les personnes qui ont fait au moins 2 saisons de cours et sont à l’aise sur les pistes de danse.

Tarifs : 

Chaque stage se déroule du lundi au vendredi et correspond à 7h30 de stage.

Tarifs par personne et par stage :

Tarif normal : 80 €
Tarif réduit : 70 € Pour les couples inscrits dans le même stage, les étudiants et les demandeurs d’emploi sur présentation d’un justificatif. Les justificatifs peuvent être un acte de mariage, un livret de famille, un certificat de PACS, une facture aux 2 noms, une carte d’étudiant en cours de validité ou une attestation de pôle emploi de moins de 3 mois.
Tarif dégressif : 60 € Pour les personnes qui s’inscrivent à plusieurs stages dans l’été.

 💡 Cadeau !!! Une réduction de 10 € sera appliquée par stage et par personne pour ceux qui auront réservé et réglé :
– 7 jours avant le début du stage pour les règlements par chèque, le cachet de la poste faisant foi
– 4 jours avant le début du stage pour les règlements par CB.

Attention, le nombre de places est limité ! Appelez avant de vous déplacer.

Réservations :

  • Par espèces lors des permanences à Loca’Dance tous les lundis soirs de juillet et août de 18h30 à 21h00 (sauf le 12 août).
  • Par CB, il vous suffit de remplir le formulaire ici et de régler par CB là.
  • Par chèque : Envoyer votre règlement à l’ordre de Mambocha en indiquant sur papier libre vos coordonnées (Nom, Prénom, adresse, portable, mail) et le(s) stage(s) que vous avez choisi(s) avec l’intitulé, la date et le niveau. Adressez votre courrier à : Mambocha – 971 Route des 4 Saisons – Galerie Marchande de Fontvieille – 13190 ALLAUCH

Validation des inscriptions le 1° jour sur place 30 minutes avant le début du stage.
Pour les personnes qui n’ont pas réservé, l’inscription se fera en fonction des places disponibles car nous veillons à maintenir l’équilibre Homme/Femme dans toutes les danses de couple.

Informations pratiques :

Les stages se déroulent dans l’école Loca’Dance
971 Route des 4 Saisons – Galerie Marchande de Fontvieille – 13190 ALLAUCH
Prévoir une tenue décontractée, des chaussures souples à semelle fine qui ne servent qu’en intérieur (pour préserver le parquet) et une bouteille d’eau.
Si vous avez des questions, contactez-nous au 07 71 28 08 48 ou info@mambocha.com

Loca’Dance est une école de 400 m² située entre Marseille et Allauch dans un écrin de verdure. Équipée de 3 studios de danse lumineux, parquetés et climatisés, vous prendrez plaisir à vous perfectionner ou à apprendre vos premiers pas de danse. Avec son accueil et coin détente (distributeur de boissons chaudes et froides et friandises), ses vestiaires et son parking (150 places gratuites) elle est sans doute l’une des écoles les plus agréables et fonctionnelles de la région.